Concerts à venir

Les salons parisiens de Frédéric Chopin

Publié dans Saison 2009-2010

Causerie proposée par Benoît Duteurtre

avec Jean-Jacques Eigeldinger musicologue et Jonas Vitaud piano


Programme : 


Frédéric Chopin (1810-1849)

Première partie :

  • Etude opus 25 n° 9
  • Nocturne opus 15 n° 2
  • Berceuse opus 57

Seconde partie :

  • Mazurka opus 50 n° 2
  • Valse opus 64 n° 1
  • Mazurka opus 24 n° 4
  • Nocturne opus 55 n° 1

Troisième partie :

  • Etude n°12 opus 10 dite " Révolutionnaire "
  • Nocturne opus 48 n° 1
  • Première ballade opus 23

Programme

Présentation

IMG_3100x600

 

IMG_3118x600

 

 

BIOGRAPHIES

eigeldingerJean-Jacques Eigeldinger

Jean-Jacques Eigeldinger est professeur émérite de l’université de Genève (chaire d’histoire de la musique). Il a également enseigné à l’École normale supérieure et dans plusieurs universités nord-américaines. Spécialiste de la musique de piano au XIXe siècle et de Chopin en particulier, il a publié de nombreux volumes et études traduits en plusieurs langues. On citera notamment : Chopin et Pleyel (2010), Chopin vu par ses élèves(2006, 4e édition), Frédéric Chopin (2003), L’Univers musical de Chopin (2000). Il a édité par ailleurs les Esquisses pour une méthode de piano de Chopin (2010, 3e éd.), traduit Les grands virtuoses du piano de W. von Lenz (1995), procuré l’édition du Dictionnaire de musique de J.-J. Rousseau dans la Bibliothèque de la Pléiade (1995) et publié les Lettres d’un musicien romantique de Stephen Heller (1981). Il est l’un des trois rédacteurs de The Complete Chopin. A New Critical Edition (Londres, Peters).

J.-J. Eigeldinger est régulièrement invité d’honneur au Concours international Frédéric Chopin de Varsovie, où il a siégé en qualité de membre du jury (1995). Il est lauréat de la Fondation internationale F. Chopin (Varsovie, 2001) et vient d’être élu membre correspondant de The American Musicological Society.

[haut]

Jonas_Vitaud_2010Jonas Vitaud

Jonas Vitaud commence le piano à six ans et l’orgue à onze ans. À douze ans il obtient le prix d’honneur du «Royaume de la musique» de Radio France et joue en soliste avec l’orchestre de la Garde républicaine. Lauréat de la fondation Tarazzi et de la fondation Drouet-Bourgeois, il obtient au Conservatoire national supérieur de musique de Paris quatre 1ers prix : piano (Brigitte Engerer), musique de chambre (Christian Ivaldi), accompagnement au piano (Jean Koerner) et harmonie (Jean-Claude Raynaud). Il est admis à l’unanimité en cycle de perfectionnement, et reçoit de la fondation Alfred-Reinhold de Leipzig un piano à queue Blüthner. Lauréat de plusieurs concours internationaux, il est l’invité des principaux festivals français tant en soliste qu’en chambriste. Il se produit avec Bertrand Chamayou, Aldo Ciccolini, Augustin Dumay, Brigitte Engerer, Philippe Cassard, Alexandre Tharaud, Laurent Korcia, les quatuors Debussy et Ébène. Il a collaboré avec les compositeurs Henri Dutilleux, Thierry Escaich, György Kurtág, Thomas Adès, Christian Lauba (dont il a créé le triple concerto avec l’orchestre du Mulhouse), Philippe Hersant au festival de Cordes-sur-Ciel. Avec Julien Dieudegard (violon) et Noémie Boutin (violoncelle), il forme le trio Cérès. Il participe régulièrement à des émissions sur France musique, Radio Classique ou Mezzo.
Est paru en 2009 un disque du trio Cérès (Oehmsclassics), consacré à la musique française
(Fauré, Ravel, Hersant).

[haut]