Le Balcon - Maxime Pascal

Publié dans Artistes associés

Balcon2014x600

En résidence depuis septembre 2010, artiste associé depuis 2016

Le Balcon

Le Balcon, fondé en novembre 2008, est un orchestre sonorisé à géométrie variable. Il réunit de nombreux chanteurs solistes, une trentaine d’instrumentistes, des compositeurs, des ingénieurs du son et s’entoure en fonction de ses projets de vidéastes, metteurs en scène et chorégraphes. Le Balcon crée des spectacles naviguant entre la musique d'aujourd'hui, le répertoire classique et les expériences les plus troublantes des musiques actuelles. Il définit ainsi une action musicale qui abolit les frontières entre le public et les interprètes. L'orchestre est sonorisé, en lien avec notre vision du spectacle musical qui doit être une expérience saisissante et radicale pour les auditeurs. Cette notion du spectacle total nous vient, de l'intégration naturelle pour notre génération du haut-parleur, du cinéma, mais, aussi des opéras de Wagner et Stockhausen.

Le comité artistique du Balcon se réunit autour de son directeur musical Maxime Pascal, de son ingénieur du son Florent Derex, des compositeurs Juan-Pablo Carreño et Pedro Garcia-Velasquez et du pianiste et chef de chant Alphonse Cemin.

Son ouverture vers les jeunes de sa génération et la confrontation des genres, son goût pour les nouvelles technologies et ses liens très forts avec les musiques actuelles le font vite repérer par de nombreuses personnalités du monde musical. Il est ainsi amené à travailler avec des compositeurs tels que Pierre Boulez ou Michaël Lévinas, tout en tissant des liens puissants avec les jeunes créateurs de sa génération comme les compositeurs Marco Suarez-Cifuentes, Arthur Lavandier, le metteur en scène Benjamin Lazar et le vidéaste Nieto. Son travail l’amène à accueillir dans son comité d’honneur Pierre Boulez et Pierre Bergé.

Le Balcon affirme tôt la volonté de parcourir le répertoire vocal scénique et en particulier l’opéra en se libérant des tendances trop directives. C’est ce qui l’a amené à réaliser une version française et sonorisée du Pierrot Lunaire de Schönberg avec la soprano Julie Fuchs. Et, à donner avec la participation de Pierre Boulez et de la Fondation Singer-Polignac où le Balcon est en résidence, la première version sonorisée du Marteau sans maître, oeuvre qui voisine désormais dans le répertoire de l’ensemble avec celles de Fauré, Strauss ou bien Mahler.

Les opéras de Stockhausen dont l'esthétique très spectaculaire est à l'origine de nombreux aspects artistiques développés par Le Balcon tiennent une place toute particulière dans son répertoire. Il a notamment donné à entendre à Paris plusieurs scènes du cycle Licht comme le Requiem de Lucifer ou le Voyage de Michael autour de la terre. Ce qui l'a amené à remporter en 2013 pour son interprétation d'Examen le premier prix du concours organisé par la Fondation Stockhausen.

Le Balcon a également produit une grande série de créations d’opéras avec notamment De la terreur des hommes du jeune compositeur Arthur Lavandier conçu pour l'église Saint-Merry à Paris, l’opéra multimédia L'enfer musical d'Alejandra Pizarnik de Marco Suarez, conçu pour être interprété dans trois salles simultanément et le cinéma-concert Garras de Oro de Juan-Pablo Carreño et Nieto conçu en 2013 pour l'église Saint-Eustache et donné dans le cadre du festival Paris quartiers d'été puis repris lors d’une tournée en Colombie.

L'exploration du répertoire lyrique conduit Le Balcon à entrer en 2013 en résidence au Théâtre de l'Athénée Louis-Jouvet, résidence ouverte avec l'opéra Ariadne auf Naxos de Richard Strauss dans un dispositif conçu avec Benjamin Lazar spécialement pour l'Athénée. Elle se poursuit avec plusieurs spectacles en 2014 et 2015 dont notamment l'opéra Le Balcon de Peter Eötvös sur le livret de Jean Genet, Lohengrin de Salvatore Sciarrino, Fête dans le vide de Garcia-Velasquez et Les Quatre chants pour franchir le seuil de Gérard Grisey avec la soprano Julie Fuchs.

Le Balcon reçoit pour l'ensemble de ce travail le soutien de la Fondation Orange pour l'art vocal, son principal mécène depuis 2012 ainsi que celui de la Fondation Singer-Polignac, présente depuis ses débuts.

Il s'est produit dans de nombreux festivals en France et à l'étranger comme le festival Mostra Sonora de Valencia, le festival de Cordes sur- Ciel, la Florida International University de Miami, le festival Musica de Strasbourg, la Hochschule de Stuttgart, la Folle Journée de Nantes, le festival Ars Musica de Bruxelles, le festival de Pâques de Deauville, la Villa Medicis de Rome, le festival Paris Quartier d'été, les Salines Royales d'Arc et Senan, la Grange de Meslay, le festival Nostri Temporis de Kiev en Ukraine, le Festival Manifeste de l'Ircam, l'Académie du Festival d'Aix-en-Provence et le Festival Berlioz à la Côte Saint-André.

Dans le cadre de sa résidence au Festival de St Denis en 2015 et 2016, Le Balcon a conçu une version sonorisée et spatialisée des Vêpres de Monteverdi et va proposer en 2016 le Requiem de Lucifer dans la Basilique. Il a également participé à des concerts de quartier et des concerts scolaires au cours desquels des œuvres de Gesualdo, Monteverdi et Stockhausen ont été interprétées.

Parmi les futurs projets du Balcon, le travail amorcé au cours des saisons passées sur l’œuvre de Stockhausen sera poursuivi pour aboutir à une nouvelle production de l’opéra Donnerstag aus Licht à l’automne 2017.

Le Balcon commencera une série d’enregistrements à l’été 2016 avec une version de la Symphonie Fantastique d’H. Berlioz dans un arrangement d’Arthur Lavandier.

Le lien avec la création sera également poursuivi avec la création du deuxième opéra d’Arthur Lavandier en coproduction avec l’opéra de Lille à l’automne 2016.

 

Maxime Pascal 2017
© JB Millot

Maxime Pascal direction

Né de parents musiciens, Maxime Pascal débute tôt l’apprentissage du piano puis du violon à Carcassonne. Il est admis en 2005 au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris dans les classes d'écriture, d'analyse musicale et d'orchestration. Ressentant rapidement la nécessité de diriger, il s'inscrit dans la classe de direction d'orchestre de François-Xavier Roth. Encore étudiant, il fonde en 2008 l’orchestre Le Balcon (nommé d’après la pièce de Jean Genet), conjointement avec les compositeurs Pedro Garcia-Velasquez, Juan-Pablo Carreño et Mathieu Costecalde, le pianiste Alphonse Cemin et l’ingénieur du son Florent Derex.

La particularité de cet orchestre à géométrie variable, jouant tous les répertoires, est de faire appel aux techniques de sonorisation. Maxime Pascal y développe sa vision du spectacle musical : ce doit être une expérience saisissante et radicale pour les spectateurs. L'Athénée Théâtre Louis-Jouvet devient en 2013 le lieu de résidence pour Maxime Pascal et Le Balcon. Il y donne avec Le Balcon de nombreux projets scéniques parmi lesquels Ariadne auf Naxos de Richard Strauss mis en espace par Benjamin Lazar, un spectacle vidéo sur le Pierrot Lunaire créé par l'artiste colombien Nieto, Le Viol de Lucrèce de Benjamin Britten, l'opéra Le Balcon de Peter Eötvös mis en scène par Damien Bigourdan, Lohengrin de Salvatore Sciarrino mis en scène par Jacques Osinski et Yann Chapotel. Par ailleurs, la grande fascination qu'exercent sur lui les opéras de Stockhausen l'a conduit à produire des scènes extraites de ces opéras de manière très régulière et à préparer des représentations de l'opéra Donnerstag aus Licht en 2018/2019. 

Maxime Pascal a également une carrière de chef d'orchestre rayonnante qui l'amène à diriger des orchestres comme l'orchestre de l'Opéra de Paris, l'orchestre de la Scala de Milan, le SWR Sinfonieorchester de Baden-Baden und Freiburg, l'orchestre du Capitole de Toulouse, l'orchestre Bordeaux-Aquitaine, le Kammerorchester de Munich, l'orchestre de l'Opéra de Malmö, l'orchestre du Teatro Massimo de Palerme, l'orchestre du NationalTheater de Mannheim. Il a participé à de nombreux festivals avec Le Balcon ou en tant que chef d'orchestre invité : Festival de Salzbourg, Festival de Saint-Denis, Festival Musica de Strasbourg, Folle Journée de Nantes, Festival de Pâques de Deauville, le Festival Paris Quartier d'été, Festival Messiaen de la Meije, Festival Berlioz de la Côte Saint-André, le BIFEM de Bendigo en Australie.

Très attaché au rayonnement de la pratique symphonique amateur, il est depuis 2008 le directeur musical de l'orchestre Impromptu, un orchestre amateur parisien. Maxime Pascal est artiste associé à la Fondation Singer-Polignac depuis septembre 2016, après 5 années de résidence avec Le Balcon. L’Académie des Beaux-Arts lui décerne en novembre 2011 à l’Institut de France le Prix de Musique de la Fondation Simone et Cino del Duca pour le début de sa carrière. En mars 2014, il est le premier Français à remporter le Nestlé and Salzburg Festival Young Conductors Award.

Maxime Pascal mène de front la direction artistique de l'ensemble Le Balcon depuis 2008 et sa carrière en tant que chef d'orchestre invité dans les orchestres du monde entier. 

 

 

Vidéo

Création de l'oeuvre Lieux perdus à la Fondation Singer-Polignac en décembre 2014


Concerts à la Fondation Singer-Polignac

Concert d'atelier : Samstag aus Licht | 12 juin 2019

Concert d'atelier : Michaels Jugend | 25 avril 2019

Concert d'atelier : Le Balcon | 24 mai 2018

Concert d'atelier : Le Balcon | 26 mai 2016

Concerts d'atelier : Concert au casque | 18 et 19 décembre 2014

Concert de partenariat : Fondation Marcelle et Robert de Lacour | 10 décembre 2013

Concert hors les murs : Fêtes étranges | 20 décembre 2012

Rencontre musicale : Stravinsky et la France | 13 novembre 2012

Concert d'atelier : Concert de résidents - Le Balcon | 20 septembre 2011

Concert d'atelier : Concert des résidents - Le Balcon | 22 février 2011

Concert hors les murs : A la pointe d'une résidence | 14 décembre 2010

Agenda