Les années 30

Posted in Le mécénat

La situation politique se dégrade ; les intérêts de la princesse de Polignac se déplacent vers les jeunes compositeurs d’Allemagne aux prises avec l’ascension d’Hitler et du parti nazi. Elle aide Hindemith à quitter l’Allemagne nazie, elle passe une commande au compositeur juif Kurt Weill, célèbre pour son travail avec Bertolt Brecht. Lui aussi traverse la frontière pour s’échapper en France.

Le mécénat de la princesse ne se limita pas au domaine musical, mais s’exerça également dans le domaine scientifique (Marie Curie et Édouard Branly, l’Institut Pasteur), médical, universitaire (comme, par exemple, la dotation d’un fonds permettant à quelques étudiants de l’Université de Paris d’aller compléter leurs études classiques en Grèce) et social, par l’aide à la construction d’un immeuble de l’Armée du Salut. C’est là qu’elle fit appel à un jeune architecte prometteur qui n’était autre que Le Corbusier.