Concerts à venir

Naše vlast

Posted in Saison 2016-2017

Programme

Antonín Dvořák (1841-1904)

Thème et variations pour piano

Leoš Janáček (1854-1928)

Trois danses moraves pour piano

  • Ej, danaj!
  • Deux danses moraves

Na památku (en souvenir) pour piano

Antonín Dvořák (1841-1904)

Klid (Le Silence des bois) pour violoncelle et piano opus 68 n° 5 B 173

Leoš Janáček

Presto pour violoncelle et piano

Bohuslav Martinů (1890-1959)

Quatuor pour hautbois, violon, violoncelle et piano H. 315

  • Moderato poco allegro
  • Adagio-andante poco moderato
  • Poco allegro

Bedrich Smetana (1824-1884)

Trio pour violon, violoncelle et piano en sol mineur opus 15

  • Moderato assai
  • Allegro ma non agitato
  • Finale : presto

messiaenx600

L'ensemble Messiaen © FSP JFT

Biographies

Philibert PerrinePhilibert Perrine hautbois

Né le 20 juin 1990, Philibert Perrine débute le hautbois à Metz avec Serge Haerrig avant d'entrer au Conservatoire à rayonnement régional de Paris dans la classe de Jean-Claude Jaboulay et Michel Benet. Il entre en 2011 au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de Jacques Tys, David Walter et Frédéric Tardy.

Durant son cursus, il est amené à participer à plusieurs orchestres de jeunes tels que le Gustav Mahler Young Orchester, l'orchestre du Schleswig-Holstein Musik Festival, ou encore l'orchestre français des jeunes. Ces expériences lui ont permis de se produire dans des salles prestigieuses telles que le Concertgebouw d'Amsterdam, le Royal Albert Hall, la Salle Pleyel, le Salzburger Festspiele, sous la baguette de chefs tels que Philippe Jordan, Susanna Mälkki, Matthias Pintscher, Dennis Russell Davies.

Il participe notamment au festival de Deauville, aux Jeudis musicaux de Royan, au festival Jeunes Talents et aux Flâneries de Reims ainsi qu’à des concerts de musique de chambre avec l'ensemble Ouranos avec lequel il est en résidence à la Fondation Singer-Polignac. Il est invité à jouer avec l’opéra de Paris, l'orchestre de Paris, l’ensemble Intercontemporain, l’orchestre de chambre de Paris, l’orchestre philharmonique de Monte-Carlo, l'opéra de Lyon, l'ensemble Les Dissonances...

Finaliste du Concours international du Printemps de Prague en 2014, il remporte la même année le 1er prix du Concours international de hautbois Crusell, puis obtient en 2015 le troisième prix du Concours international de hautbois de la Fondation Sony Japon. En 2016, il remporte le troisième prix du Concours international de hautbois de Muri. Ces succès lui donnent l’occasion d'interpréter les principaux concertos du répertoire du hautbois (Mozart, Strauss, Bach…) avec des orchestres tels le Prague Chamber Orchestra, le Gunma Symphony Orchestra, The Jousia Ensemble, l’Argovia Philarmonic.

En 2015, il entre en tant que hautbois co-soliste à l’orchestre de l'opéra de Paris. Il est également nommé « révélation classique » de l’Adami 2016.


DavidPDavid Petrlik violon

David débute le violon à six ans avec Andrej Porcelan à Saint-Pétersbourg et poursuit sa formation au conservatoire de Clermont-Ferrand dans la classe de Hélène Friberg-Chenot. Il est admis à quatorze ans à l’unanimité au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe de violon de Boris Garlitsky et d’Igor Volochine, et dans celle de musique de chambre d’Itamar Golan, Claire Désert, François Salque et Marc Coppey. En 2015, il obtient son Master avec félicitations et poursuit sa formation dans le cycle d’excellence «Konzertexamen» à l’université des Arts de Essen. La même année, il est invité à l’International Music Academy (Suisse) où il côtoie notamment Pamela Franck, Nobuko Imaï, Sadao Harada et Seiji Ozawa, son fondateur. Parallèlement à ses études, David Petrlik remporte le premier prix des concours internationaux Kocian (Répuplique Tchèque) et Flame (Paris). Il est lauréat du concours Jasha Heifetz (Lituanie), Ginette Neveu (France) et Rodolfo Lipizer (Italie) où il obtient le prix spécial pour la pièce virtuose. David est récipiendaire de la bourse Huguet-Bourgeois de la fondation de France. Il vient récemment d’être nommé artiste «Génération Spedidam». David se produit en tant que concertiste dans les plus prestigieuses salles de concerts et festivals et joue en musique de chambre avec des musiciens tels Jean-Frédéric Neuburger, Jérôme Ducros, Marc Coppey, François Salque, Claire Désert, Eric le Sage, Boris Garlitsky et Emmanuel Strosser.

David fait partie de l'ensemble Messiaen en résidence à la Fondation Singer-Polignac.


VolodiaVKVolodia Van Keulen violoncelle

Volodia van Keulen commence l’étude du violoncelle à l’âge de sept ans au Conservatoire à rayonnement régional de Besançon. Il est admis à dix-sept ans au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et entre dans la classe de Roland Pidoux et de Xavier Phillips. La même année, il est sélectionné par Pieter Wispelwey pour participer à sa masterclass avec orchestre au festival international de violoncelle de Beauvais.

Volodia van Keulen s’est déjà produit en soliste ou avec diverses formations, notamment à l’opéra-théâtre de Besançon, au théâtre du Châtelet ("concerts de l'improbable" présenté par Jean-François Zygel), à la salle Poirel de Nancy, à la cité de la musique de Paris, à la Maison de la radio pour la création mondiale du Voyageur sans bagage de Francis Poulenc sur France Musique, au muséum impérial de Petropolis (Brésil), à la Maladrerie St. Lazare (Beauvais), à Callian (festival «Cello fan»), au Château de Luneville, aux XXVèmes rencontres de violoncelles de Belaye dans le Lot.

Il est actuellement membre de l'ensemble Messiaen en résidence à la Fondation Singer-Polignac. Il est élève de Marc Coppey et Pauline Bartisol au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et joue un violoncelle de David Deroy réalisé en 2010 à Vannes.


TheoFThéo Fouchenneret piano

Théo Fouchenneret est né le 26 Février 1994 à Nice. Il débute ses études au Conservatoire à rayonnement régional de Nice à l'age de cinq ans dans la classe de Christine Gastaud. Il participe aux Rencontres Musicales d’Arcachon et gagne le prix du public à onze ans. Il obtient son prix de piano mention Très Bien à l’unanimité à treize ans.

Il intègre ensuite le Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans la classe d’Alain Planès ou il obtient sa licence mention Très Bien. Il suit dorénavant l’enseignement d’Hortense Cartier-Bresson en master et celui de Yann Ollivo dans la classe d’accompagnement.

Théo Fouchenneret s’est déjà produit dans de nombreuses salles en France (UNESCO, Opéra de Nice, Opéra de Dijon…) et à l’étranger (Toppan Hall à Tokyo, Izumi Hall à Osaka…) Il est également invité régulièrement dans des émissions de télévision et de radio (France3, France Musique, Mezzo…) notamment dans le cadre d’une intégrale de la musique de Chopin retransmise sur France 3, «Un été avec Chopin».

En octobre 2013, il remporte le 1er prix du concours international Gabriel Fauré.

Théo est le pianiste de l'ensemble Messiaen, en résidence à la Fondation Singer-Polignac.